Opération Laodamie

épisode 1 : Unité 731

Extrait du Briefing Mission

Briefing Tactique de la DGSE : La révélation publique du protocole APEX par un lanceur d’alerte et le probable vol du prototype associé a mis en difficulté le CSAT sur la scène politique mondiale, forçant l’organisation à nier en bloc. Pour la première fois depuis une décennie, le Conseil de sécurité des Nations Unies prend la parole et annonce l’ouverture d’une enquête.

 

De nôtre côté, de récentes informations qui nous sont parvenues font état d’un renforcement discret des relations entre le CSAT et la Russie, jusqu’ici officiellement neutre. Tout nous porte à croire que sa non-appartenance à l’organisation est un parfait atout pour isoler le projet hors du cadre d’action de l’ONU.

 

En recoupant nos sources avec une surveillance satellite, plusieurs zones candidates au transfert des structures de recherche ont été définies. La plus probable se situe sur les Îles Kouriles, où nous avons remarqué une activité militaire anormalement élevée depuis une dizaine de jours.

 

Ces Îles appartiennent à la Russie depuis leur annexion suite aux accords de Yalta en 1945, prévoyant leur cession en échange de la participation de la Russie à la guerre contre le Japon. Ces vieilles rancoeurs animent aujourd’hui encore des tensions entre les deux pays et les japonais revendiquent toujours la zone comme appartenant à l’Hokkaido.

 

La France souhaite confirmer la présence du projet sur cet Archipel et obtenir un maximum d’informations le cas échéant. Notre assaut sera construit de telle façon à faire croire à une mission de prédation japonaise, ce qui sera officieusement une invitation pour la Russie à s’occuper de ses propres affaires plutôt que de s’asseoir à toutes les tables.

Paramètres

+ Dimanche 22 octobre 2037

 

+ Début de mission : 20h30 (local)
+ Conditions météo : Nuages et Brouillard
+ Nombre de personnels : 28

 

+ Moyens d’insertion : Voir Briefing

+ —